DÉTATOUAGE SANS LASER SKINIAL®
COMBINÉ À LA TECHNOLOGIE DE DERMOPIGMENTATION
UNE EXCLUSIVITÉ AU CANADA JB BEAUTÉ

Appareil numérique pour détatouage sans laser

Matériel professionnel de détatouage reconnu par les spécialistes du monde entier, créés et assemblés avec le plus grand soin dans l'Union européenne.

. . .

Enlèvement ou correction de maquillage permanent, microblading, lèvres, sourcils et yeux

Le détatouage sans laser est peu douloureux et laisse moins de cicatrices.

. . .

L'encre quitte facilement le corps

Pour faire corriger une partie ou la totalité d’un maquillage permanent.

. . .

Processus de rejet naturel et physiologique

La méthode Skinial de retrait de tatouage est un procédé breveté, cosmétique, grâce auquel on peut corriger toutes sortes et tous coloris de micro pigmentation.

. . .

nano-brow-maquillage-semi-permanent

Processus de rejet naturel et physiologique des micro pigments

Ce procédé repose sur une faible solution d’acide lactique, un liquide physiologique produit par le corps lui-même (courbatures) et éliminé par celui-ci sans résidus (métabolisme). Le traitement provoque en général des douleurs moindres que lors de la réalisation d’un maquillage permanent.

Bien sûr, chacun a sa propre perception de la douleur et sur certaines parties du visage, le traitement peut être douloureux. Avec l'appareil à micro-pigmentation, on traite sur votre maquillage permanent de petites parcelles, l’une après l’autre et l’une à côté de l’autre. Grâce à cela, le risque de cicatrices diminue considérablement car la guérison de petites blessures se fait en général sans laisser de cicatrices.

Des réponses à vos questions

Avant toute intervention, le personnel abordera en détail avec le client la méthode, le déroulement, les diverses questions concernant la santé, les effets secondaires possibles et aussi les résultats. Le client remplira un questionnaire sur ses antécédents médicaux, la prise éventuelle de médicaments, etc., et signe une déclaration de consentement relative au traitement. Afin d’éviter toute allergie indésirable, nous recommandons de procéder ensuite à un test de tolérance.
Toutes les couleurs et combinaisons de couleurs peuvent être enlevées avec notre méthode de détatouage sans processus de laser. Cela comprend non seulement l’encre de maquillage permanent, mais également des mélanges spéciaux. Dans presque tous les cas, nous pouvons supprimer la couleur de la zone traitée avec le premier traitement.

Encre de maquillage permanent quitte le visage à travers la surface de la peau et le liquide d’enlèvement sera facilement dégradé par le métabolisme naturel du corps en quelques heures. Aucun polluants restent dans l’organisme après le processus de détatouage!

Le détatouage avec Skinial est généralement moins douloureux que le maquillage permanent d’origine. .
La grande majorité de nos clients est ravie de pouvoir bénéficier enfin d’une méthode d’enlèvement de maquillage permanent douce, et peuvent confirmer les résultats. Cependant, nombre d’entre eux pensent que l’on peut gommer un maquillage permanent de la peau comme on efface un graffiti d’un mur. Mais la peau humaine est vivante et elle ne réagit pas comme un mur.

Actuellement, il n’existe aucune méthode dans le monde qui puisse garantir un enlèvement total de maquillage permanent ou l’absence de cicatrice. Notre méthode n’est pas en cause : il s’agit de la complexité de la peau et de l’être humain. Un chirurgien plastique ne peut pas non plus vous garantir un résultat, même s’il l’a déjà réalisé de nombreuses fois. Un bon résultat, c’est lorsque le maquillage permanent n’est plus visible à une distance d’un mètre. Avant toute intervention, nous aborderons vos attentes personnelles ainsi que le résultat possible en détail avec vous au cours d’un entretien de conseil approfondi.

Dans la majorité des maquillages permanents enlevés avec Skinial, l’empreinte de celui-ci n’est pratiquement plus décelable à l’œil nu. Cependant, la peau nécessite souvent un temps de guérison supplémentaire pour pouvoir perdre ses dernières rougeurs, à l’abri du soleil. Plus la zone traitée est importante, plus le risque d’apparition de cicatrices liées à l’intervention est présent.
Jusqu’à présent, la méthode standard pour enlever un maquillage permanent consistait à utiliser différents types de laser en fonction de la couleur des différents pigments. Ils sont fractionnés par l’énergie du laser et sont transportés à l’intérieur du corps par le système lymphatique. On ne sait toujours pas où les particules issues de la dégradation des pigments sont stockées, ni ce qu’elles peuvent provoquer. Des recherches médicales évoquent la possibilité que la projection d’une lumière à haute énergie sur les pigments de couleur provoque la création de nouveaux composants, sans doutes toxiques pour certains d’entre eux. Ainsi, ils pourraient alors pénétrer dans le corps de manière incontrôlée. De nombreux médecins conseillent donc de ne pas se faire retirer le maquillage permanent pour le moment et de renoncer au traitement laser. Mais grâce à notre méthode, c’est possible.
Des recherches médicales menées à la clinique universitaire de Ratisbonne en Allemagne (publiées dans la revue médicale allemande « Ärtzeblatt Sachsen-Anhalt » – voir source accompagnée d’informations supplémentaires dans le Wiki) ont permis de découvrir ceci : « il a été établi que la fragmentation des colorants azoïques dans la peau peut provoquer l’apparition d’amines aromatiques cancérigènes, notamment sous l’effet d’un rayonnement UV. Après le maquillage permanent, les pigments de couleur, les produits de fragmentation et des impuretés peuvent se disperser dans le corps entier via le système vasculaire. On les retrouve par exemple dans les ganglions lymphatiques ». D’autres sources évoquent la présence de dépôts dans la rate et le foie. Un autre problème consiste dans le fait que les pigments de couleur sont certes fragmentés, mais ils sont transférés par le laser également dans les couches plus profondes de la peau et dans le tissu conjonctif. Ils y forment alors des opacités qui sont inaccessibles. On peut le reconnaître au fait que même après 2-3 traitements de détatouage, le maquillage permanent est toujours visible et rien ne change malgré la poursuite des traitements au laser. Les brûlures ne sont pas toujours décelables de l’extérieur, cependant le tissu conjonctif situé en dessous est souvent cicatrisé. Les durcissements et la formation d’amas sous la peau en sont les témoins palpables. Dans de tels cas, seule une transplantation de peau peut aider à faire disparaître ces défauts, notre méthode elle-même n’est plus en mesure de faire remonter les pigments à la surface de la peau. Un nouveau maquillage permanent au même endroit ou bien la méthode populaire du recouvrement n’est alors même plus possible.

De nombreux médecins conseillent donc là aussi de ne pas se faire retirer le maquillage permanent pour le moment et de renoncer au traitement laser. Les risques sont trop élevés.
Dans 5 à 10 % des cas, on constate l’apparition de chéloïdes (cicatrices hypertrophiques). Entretemps, de nombreuses approches thérapeutiques ont vu le jour pour bien les traiter. Vous pouvez obtenir un aperçu dans notre Wiki dans lequel nous présentons les méthodes les plus diverses. Les médecins évoquent en majorité une prédisposition génétique à la formation de telles cicatrices, c’est pourquoi jusqu’à aujourd’hui aucune méthode de traitement n’a permis de garantir une réussite à 100%. Souvent, c’est l’huile de massage classique qui aide car, en effet, la pression exercée par le massage provoque dans de nombreux cas la reconstruction spontanée du tissu.

Les couleurs ne s’en vont pas bien:

Il arrive dans des cas isolés que certaines couleurs ne disparaissent pas complètement, ou dans une moindre quantité après une intervention. Cela peut arriver pour diverses raisons.

Tout d’abord, de nombreux médicaments bloquent cette réaction d’expulsion. L’application préalable de crème ou d’un anesthésique local peut avoir le même effet. Pour finir, l’état de santé général de chaque patient et le suivi exact des indications de soins post-intervention y sont aussi pour beaucoup. Souvent, les raisons tiennent également au fait que la peau portait déjà des cicatrices, que le maquillage permanent a été réalisé trop profondément, ou que le maquillage permanent contient une grande quantité de couleurs.
Comme dans le cas de n’importe quelle irritation de la peau, des inflammations peuvent également apparaître lors du détatouage. La plupart de telles inflammations ont pour origine le développement de bactéries, consécutif à un nettoyage inapproprié de la plaie. Des inflammations réduites se résorbent très rapidement.
Montréal

3455 boul. de la Pinière
Suite 105, Terrebonne

Québec

3330 Chemin Sainte-Foy‎
Suite 100, Québec

Québec
418.914.3190
Montréal
514.714.6086
Sans frais:
1 888 205.0136
E-mail:
reception@jbbeaute.ca
Communiquer avec nous
INSTAGRAM